HAMADRYADE, théâtre, musique, etc

08 juin 2006

Introduction

Ce blog se présente comme un journal de bord
qui se déroule au fur et à mesure du temps qui passe, depuis 1993 à juin 2006
(origine et historique de la compagnie)
Au cours de votre lecture, il vous est possible de charger et d'aggrandir des articles de presse,
des photos...
Pour suivre nos activités récentes ,(à partir du 30 juin 2006)

consulter: http://ciehamadryade2.canalblog.com/

retour au site d'Hamadryade:
http://www.ciehamadryade.com/

 

logo_127
HAMADRYADE

(gr, hama, avec, et drûs, arbre)

 

Nymphe des bois, qui naissait et mourrait
avec un arbre qui lui était affecté
et dans lequel on la croyait enfermée

 

Petit Larousse

 

   Patricia Capdevielle, comédienne-chanteuse, et André-Marc Delcourt, flûtiste compositeur commencent en 1993 un travail de création qui cherche à confronter des textes poétiques ou théâtraux, avec la musique d’aujourd’hui. L’association des timbres et de la voix, permet de concilier une couleur sonore fréquente dans les musiques traditionnelles, et la recherche d’une expressivité très actuelle, souvent à la limite du théâtre musical. A partir de ce travail de base, leur démarche les conduit à rencontrer d’autres formes d’expression, danse, arts plastiques...ce qui les amène à constituer en 1999, la compagnie HAMADRYADE. Un des objectifs essentiels d’HAMADRYADE, est de sensibiliser le public à différents aspects de la création artistique contemporaine, avec comme enjeu la rencontre entre différents modes d’expression.


 

 

 

 

 

    hamadryade_reduit


 

 

 

 Dans un grand nombre de musiques traditionnelles, la flûte est un instrument privilégié d’accompagnement de la voix (“Ney” turc ou iranien, flûtes du “théâtre no”, “shakuhashi” japonais, ou “suling” de Java). Parfois, le flûtiste lui-même chante dans son instrument (flûte africaine “Peul”, flûtes du Rajahstan...). Les deux sons en arrivent à se mêler si intimement qu’il est difficile de distinguer l’un de l’autre.

 

 Sur la trace de quelques grands exemples de la musique occidentale du 20ème siècle (RAVEL ,“la flûte enchantée dans “Shéhérazade”, les “poèmes de Mallarmé” ou les “Chansons Madécasses”- SCHÖNBERG, “Pierrot lunaire”- BOULEZ , “Le marteau sans maître”...), c’est cette magie instinctive du souffle au moment où il devient un chant humain, que le duo flûte et voix “HAMADRYADE” essaye de retrouver dans un langage résolument contemporain:

 

 - avant tout un travail de création qui passe par l’écriture, mais laisse le champ libre à l’improvisation.

 - une réflexion toujours en questionnement sur les rapports entre la musique et les textes, soutenue sur scène par la recherche d’une réelle dimension théâtrale.

 - la voix va largement au delà de la seule émission du “chant classique”, et cherche à explorer   toutes les possibilités qui lui sont propres, en essayant en particulier d’intégrer la richesse des musiques traditionnelles (voix de poitrine, chanté-parlé, recherche des harmoniques, etc....).

  - la flûte traversière, redevient ce qu’elle était à l’origine, un tuyau sonore qui sert à amplifier le souffle et même la voix du flûtiste, mais en profitant de tout le “confort moderne” (selon l’expression de DEBUSSY à propos du “Sacre du Printemps” de STRAVINSKY) que procure l’instrument actuel.

 

 

On écoute une chanson sur la flûte avec plus de plaisir que sur la lyre, car le chant de la voix humaine et la fluste se meslent fort et bien ensemble à cause de leur correspondance et sympathie, un et l'autre s'animant par le vent mais le son de la lyre ne se formant point de cette manière, il ne peut s'associer si bien avec la voix, et ainsi donnant plus de peine à nos sens, il chatouille beaucoup moins"

( Aristote- "Problèmes"- section 10- question 44 ,

d'après une adaptation de Pierre TRICHET- BORDEAUX vers 1640).

 

mai_2001_1red1




mai_2001_7red2


consulter  le CV de Patricia Capdevielle: cv_Patricia_Capdevielle

consulter le CV d'André-Marc Delcourt: CV_AM_Delcourt

 http://www.myspace.com/andremarcdelcourt

Posté par Un grand silence à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

de 1994 à 2001

Concerts flûte et voix:

à la bibliothèque et au centre culturel de Sarlat ( Musique_d_aujourd_hui_Sarlat ), au Palace à Périgueux, au festival de Béziers, à Roquefort d'Agen (Tarn et Garonne), à Balaruc les Bains, "La Corderie" à Cambes (33)...

Patricia Capdevielle, voix

André-Marc Delcourt, flûtes

musique d'André-Marc Delcourt

Programme:

“O Pandore”- “Le désespoir”  Pierre-Jean JOUVE

“le vin”- “la flûte”  André-Marc DELCOURT

“et le seul vent”  Stéphane MALLARME

"L'oiseau soleil"- "Entre crépuscule et nuit" René TRUSSES

“La Pythie”  Paul VALERY

“Loin”  Pierre-Jean JOUVE

"Un grand silence" Ernesto SABATO

1997, Périgueux, Festival "l'esprit des voix" :  L_esprit_des_voix

sud_ouest_12_juin_1997
     Sud Ouest 12 juin 1997

Millau, Chapelle du Crea, 4 Octobre 2000

programme flûte et voix,
et création de "Des étoiles sous ses paupières" (d'A.M.Delcourt) sur un texte d'Adonis,
pour voix, flûte traversière baroque et clavecin

avec Olivier Papillon: clavecin

midi_libre_4_octobre_2000    lire:   4_octobre_2000_midi_libre

Rodez, Chapelle Royale, Mai 2001

(concert organisé par l'Ecole Nationale de Musique du département de l'Aveyron)

programme flûte et voix,
et création de "La chose sur le point d'être changée" (d'A.M.Delcourt)
pour voix, deux flûtes, piano et guitare

sur un texte de Samuel Beckett tiré de son roman: "Watt"

avec:

Patricia Capdevielle, voix

André-Marc Delcourt et Fabienne Brusq Landès, flûtes/Ann Conoir, piano/Christophe Louboutin, guitare

la_d_p_che_mai_2001 lire:   mai_2001_la_d_p_che  (La Dépêche du Midi)

Posté par Un grand silence à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

année 2002

26 janvier -Millau- Chapelle du CREA

               La chose sur le point d'être changée

- créations musicales et théâtrales d'A.M.Delcourt et P.Capdevielle
  sur des textes de   S.Beckett
-"Hommages"pour piano solo d'AM Delcourt (Ann Conoir: piano)
  "Ses deux sacs..." duos de flûte d'AM Delcourt (création) (Fabienne Brusq: flûte)
- tresses métalliques de Vivette Pons
- reprise d'extraits de "Sécrétions" (théâtre-danse)
  avec Muriel Migayrou et Catherine Delattre

midi_libre_28_janvier_2002_copieMidi libre Millau - 28 janvier 2002

midi_libre_28_janvier_2002_







8 mars 2002 - 9 mars 2002 - 3 mai 2002 - 4 mai 2002

Sauveterre de Rouergue
Rodez- Chapelle Royale
Villefranche de Panat
Rodez- amphithéâtre

création de Patricia Capdevielle: intermèdes théâtraux entre les mouvements de
"Ma mère l'Oye" de Maurice Ravel joué par l'orchestre symphonique
de l'école nationale de musique du département de l'Aveyron
avec Patricia Capdevielle et Isabelle Lasserre

belle_au_bois_dormant_copie

isabelle_miroirs

la_belle_et_la_b

p_tit_ne


(photos: Gilles Tordjemann)

6 Juillet - Saint Médard en Jalles (33)

création (théâtre et chant) de Patricia Capdevielle
pour l'école de danse municipale de St Médard en Jalles (33)

3 décembre - Millau Chapelle du CREA

                           "Esquisses ...sous le signe du poisson"

création théâtrale de Patricia Capdevielle sur des textes de Paul Valéry et Lucien Vasselin
musiques d'André-Marc Delcourt

3_d_c_2002_esquisses_  lire article Midi Libre du 3/12/2002: 3_d_c_2002_esquisses_1

Posté par Un grand silence à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

année 2003

19 mars 2003- Millau-Hall du CREA

La fantastique histoire d'Hector
création d'un spectacle de marionnettes
produit par l'école nationale de musique du département de l'Aveyron
création marionnettes: Cat Quari
musique: André-Marc Delcourt

élèves de l'Ecole Nationale de Musique de l'Aveyron, antennes de Millau et Saint Affrique

midi_libre_marionettes midi_libre_marionnettes

23 et 24 Mai 2003 - Rodez - 15 lieux dans toute la ville

24H00 avec Hector Berlioz et le Romantisme

participation d'Hamadryade pour l'animation de la manifestation

50 concerts et animations dans la ville de Rodez
production de l'école nationale de musique du département de l'Aveyron
direction musicale: Jean-Pierre Berlioz
réalisation: Patricia Capdevielle

berlioz__034_red1





berlioz__035_red



berlioz__036_red



berlioz__110_red1  ( photos: Gilles Tordjemann)

2 Octobre 2003- Bègles (33)- La Morue noire

Sous le signe du poisson

création théâtrale de Patricia Capdevielle sur des textes de Paul Valéry et Lucien Vasselin
musiques d'André-Marc Delcourt et Roland Bourbon
éclairages: Françoise Libier

en coproduction avec la Compagnie "Fracas" (33)

Posté par Un grand silence à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

année 2004

12 mars 2004- Talence (33)- château de Thouars

Sous le signe du poisson (au milieu d'un"parcours musical"programmé par "AREMA "Rock et chansons")

création théâtrale de Patricia Capdevielle sur des textes de Paul Valéry et Lucien Vasselin
musiques d'André-Marc Delcourt et Roland Bourbon

en coproduction avec la Compagnie "Fracas" (33)

17 mai 2004- St Médard en Jalles - (association "Gestes et expression)

atelier voix et création animé par Patricia Capdevielle
pour le choeur del'école de musique de St Médard en Jalles(33)



18 septembre 2004- Pibrac (12)

participation à la soirée musique et poésie, organisée par l'association "Arts et livres",
autour des sculptures de Lufti Romhein

lire Midi Libre: 2004_09

26 septembre 2004 - Bègles

participation à la journée "Handicap international"
"Pandore" "Un grand silence" (répertoire flûte et voix Hamadryade)
4 duos pour flûte et violon: "Armures de verre" (création)
avec Matthieu Delcourt: violon

création en public du travail commencé le 17 mai avec le choeur de St Médard
"La pellicule de la vie est mince..."
(textes d'Henri Michaud- musique: Patricia Capdevielle- direction: Hélène Dubourdieux)

pyramide_de_chaussures

14 octobre 2004- Centre culturel de Rignac (12)

Concert duo Hamadryade :
"Jeudi plus"au centre culturel de Rignac (12)
rencontre avec le plasticien Pierre Fauret

Posté par Un grand silence à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

année 2005

6 mars 2005- Nice- ("Les amis de la harpe")

27 mars 2005- Saint-Affrique, Le Caveau/28 mars 2005-Rodez-Chapelle Royale, programmé par l'Ecole Nationale de Musique du département de l'Aveyron

Voix, flûtes, harpes, danse...
musique : Hector Berlioz, Claude Debussy (chansons de Bilitis)
               A.M.Delcourt (création de "7 préludes" pour flûte et harpe)

flûtes: Jean-Robert Gasciarino, A.M.Delcourt
harpes: Nathalie Lebrun, Héloîse Dautry
voix: Patricia Capdevielle
percussions: Frédéric Bonnet
danse: Matthieu Gaudeau

danse_fl_et_harp

22 mai 2005 - Eglise troglodytique de Peyre (12) - associations Stolon et Tarnaval

concert à l'église troglodytique de Peyre avec Frédéric Bousquet et  les structures Baschet

17_peyre_midi_libre_24_mai05_copie  peyre_midi_libre_24_mai05_





août 2005- Alès- journées de la poésie

musique improvisée avec Barre Philips
et Alain Joule

19 août 2005- église de Nant (12) - rencontres musicales de la Dourbie

18 septembre 2005 - château de Graves à Villefranche de Rouergue- Journées du Patrimoine

Concert de musique baroque Telemann, Haendel, Vivaldi...
voix: Patricia Capdevielle
flûte traversière baroque: André-Marc Delcourt
clavecin: Olivier Papillon
violoncelle baroque: Brigitte Grenet

Haendel, Telemann, Vivaldi...

28 octobre 2005 - Librairie "La Brêche" à Bergerac

29 octobre 2005 - Le Moulin du Bugue- assocation Syrinx

“La Salamandre” de Mercé Rodoreda,
spectacle musical et vocal de Patricia Capdevielle et Michel Haze (percussioniste)

en collaboration avec “Galatea Production” (24)
avant-première avec l'éditeur et le traducteur Bernard Lesfargues

2005_11_01sud_ouest  2005_11_01sud_ouest1

un jeudi tous les 15 jours, octobre, novembre, décembre 2005 - Hôpital d'Espalion (12)

Musique à l'hôpital d'Espalion: interventions tous les 15 jours de Patricia Capdevielle dans les différents services et les chambres
(action menée depuis 2003),
avec Frédéric Bonnet
Convention entre l'hôpital d'Espalion, l'ENMA, et Hamadryade

Posté par Un grand silence à 15:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

année 2006

16 février 2006 - Musée Fenaille à Rodez, dans le cadre des "midis musicaux"

Voix : Patricia Capdevielle
Flûte : A.M.Delcourt Violoncelle : Mathilde Comoy Robert

Œuvres d’A.M.Delcourt :Pandore, La Pythie, Un grand silence, pour flûte et voix

Création de "Mon chemin va plus loin", pour flûte alto en sol et violoncelle

"Assobio a jato"d' Heitor Villa Lobos
"Der kranke Mond" (Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg)




18 février 2006, salle René Rieux à Millau

affiche2



Première partie:

Voix : Patricia Capdevielle
Flûte : A.M.Delcourt
Violoncelle : Mathilde Comoy Robert

Œuvres d’A.M.Delcourt

Pandore, La Pythie, Un grand silence, pour flûte et voix

Création de "Mon chemin va plus loin", pour flûte alto en sol et violoncelle



Deuxième partie:

« La Salamandre » spectacle musical et vocal

de Michel Haze et Patricia Capdevielle , sur un texte de Merce Rodoreda

éclairages de Françoise Libier

Une femme face à la violence de l’exclusion et de la solitude, dans un monde qui la rejette et la pourchasse impitoyablement, qu’elle ne comprend pas, et qui pour elle « n’en finit pas de mourir »…

La métamorphose d’un être humain brûlé jusqu’au plus profond de lui-même et qui tente de marcher au travers de la barrière de feu que construit contre lui la société conventionnelle.

Des paysages d’une grande richesse, sous l’éclairage de la lune que traverse ce texte aux racines mystiques, où la vie ordinaire se colore de poésie et de mystère grâce au relief qu’y prennent les quatre éléments, l’eau et le feu,  mais aussi la terre et l’air.

Le geste, la voix parlée et chantée d’une comédienne seule sur scène, sans décor, enveloppée par un univers sonore que tisse autour d’elle un musicien, sur scène également.


Mercé Rodoreda née à Barcelone en 1908, a vécu plus de vingt ans en France. Catalane et républicaine, elle dut abandonner à la fin de la guerre d’Espagne, son pays, et laisser derrière elle une carrière prometteuse. Elle s’installa d’abord à Toulouse, à Paris, puis à Bordeaux, où elle se trouva dans l’obligation de gagner sa vie comme couturière.

Après la fin de la guerre Mercé Rodoreda  retourne à Paris, mais c’est à Genève où elle s’installe dans la seconde moitié des années cinquante qu’elle peut se remettre à l’écriture.

Elle commence par rassembler une série de nouvelles, Vint-i-dos contes (vingt-deux nouvelles 1958), Aloma 1938, La Meva Cristina i altres contes (Ma Christine à moi et autres nouvelles 1967) dont la nouvelle « la Salamandre » est tirée.

Bernard Lesfargues, écrivain et poète, installé en Dordogne dans le Bergeracois  est le grand traducteur des textes en langue catalane.

La librairie La Brèche à Bergerac a publié le texte de La Salamandre ainsi que deux autres textes issus du même recueil.


lire article paru dans "Théâtre/Public" n°180:  Theatre_Public



02netbred_1

( photo: Matthieu Delcourt )


   

fc060219a01red1


FC060219A13red


FC060219A02red


( photos: François CELIE )




DSC02430_1



DSC02355_1



(photos Françoise Libier)



charger la planche contact des photos du spectacle:

planche_contact_la_salamandre_18_f_vrier_2006      

( photos : François CELIE et Françoise LIBIER)


Lire article Midi Libre du 20 février 2006: 2006_02_20_midi_libre_red3



15_red

Posté par Un grand silence à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

....2006...

18 mars 2006 - Millau- salle René Rieux

18_mars_red

en première partie:

Diff diff merondor (flûte et électroacoustique) A.M. Delcourt et J.B.Tissot
Un grand silence pour flûte et voix - A.M. Delcourt
Deux visages pour piano seul (création) d'André-Marc Delcourt
Improvisation
Et le seul vent pour flûte seule amplifiée et spatialisée - A.M. Delcourt

avec: A.M. Delcourt, flûte - Patricia Capdevielle, voix - Ann Conoir, piano
Frédéric Bousquet : cristal Baschet - David Tissot, percussions
Jean-Bernard Tissot, diffusion et guitare

sculptures de verre: Kimono bu, d'Emmanuel Chauche

en deuxième partie:

sous le signe du poisson: conception et interprétation de Patricia Capdevielle

textes de Lucien Vasselin et Paul Valery
musique: A.M. Delcourt , David Tissot, Jean-Bernard Tissot

             

"Je suis allée au fond du jardin, à la recherche de je ne sais trop quoi"


Une comédienne seule sur scène

un pot de fleurs

une éponge

des lunettes de soleil

un torchon

une chemise de nuit

une femme explorant les cases de sa vie

son enfance

la découverte de son corps

la recherche de l'autre

de soi même

le monde extérieur

des raisons de vivre

la mort..

le dedans et le dehors

de la poésie

entre ombre et lumière

trois musiciens en bordure de scène

des flûtes en terre

en argent

en plastique

des sacs en plastique

des bambous

des poteries cassées

des bouteilles

de l'eau

du sable

la météo marine

et un poisson




et0603615y073red_1




et0603615y052red




et0603615y014retouch_red


( photos: Eva Tissot )



planche contact des photos du spectacle: 18_mars_2006_red
(photos: Eva Tissot)

Posté par Un grand silence à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

- - -2006- - -

22 mars 2006- Velines (24): "La Salamandre",
programmée par l'association "Mosaïques"

salamandre_troupeN_B

avec Patricia Capdevielle et Michel Haze

éclairages: Françoise Libier


le_r_sistant_23_mars_2006 lire:  le_resistant_23_mars_2006

 





le 31 mars 2006, gare d'Espalion
le 1 avril 2006, chapelle des Pénitents noirs à Villefranche de Rouergue
programmé par l'Ecole Nationale de Musique
du département de l'Aveyron

 

concert: flûtes, harpes, voix, danse et poésie

Œuvres d’Hector Berlioz, Claude Debussy et André-Marc Delcourt

 

récitante : Patricia Capdevielle
flûtes : Jean-Robert Gasciarino,
           Fabienne Brusq Landès et André-Marc Delcourt
harpes : Nathalie Lebrun  et Héloïse Dautry
vibraphone : Frédéric Bonnet
danse : Matthieu Gaudeau et Anne Foglia





Hector Berlioz: trio des jeunes Ismaélites (deux flûtes et harpe)
André-Marc Delcourt: Préludes pour flûte et harpe
André-Marc Delcourt: "Et un sac dans chaque main": 4 duos de flûtes
Claude Debussy: "Les chansons de Billitis"
                       pour récitante, 2 flûtes, 2 harpes et vibraphone




 

 

 

villef1



villef_2



villef_3



villef_4





10 mai 2006, bibliothèque de Bergerac, programmé par le "Mai des arts":

"La Salamandre"




9 mars, 6 avril, 20 avril, 8 juin 2006  hôpital d'Espalion

 

poursuite des interventions "Musique à l'hôpital", en collaboration avec l'ENMA





pour continuer à suivre les activités d'Hamadryade
à partir du 30 juin 2006

 

consulter: http://ciehamadryade2.canalblog.com


retour au site d'Hamadryade:
http://www.ciehamadryade.com/


nous contacter:
ciehamadryade@gmail.com

voir aussi les partitions en ligne d'André-Marc Delourt,
en téléchargement gratuit (format PDF):

http://amdpartenlign.canalblog.com

 

 

Posté par Un grand silence à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]